¡ bienvenidos - degemer mat - مرحباً marhabân - नमस्ते namasté - pjila'si !

¡ maeva - talofa - ongi etorri orori - welcome - bienvenue !


...en la cabaña de Flanagan el tallador de sueños, un refugio para los que tienen 'hambre del alma'

...inside Flanagan the dream chiseller's cabin, a resting place for curious eyes and hungry souls

...et chez Marie Diaz, rêveuse d'un monde à l'autre, semeuse d'histoires, tisseuse d'imaginaire

*

*
Bourges 2016 : L'Invisible lauréat du défi-lecture organisé par la Ligue de l'Enseignement & la Médiathèque

*

*
Nouvelle-Calédonie 2014 : l'Invisible lauréat du prix Livre Mon Ami - ici au collège Laura Boula sur l'île de Drehu-Lifou

'Hold fast to dreams
For if dreams die
Life is a broken-winged bird
That cannot fly.
Hold fast to dreams
For when dreams go
Life is a barren field
Frozen with snow.'

Langston Hughes

[African-American poet, 1902-1967]


*
Merci de respecter le Droit d’Auteur

Please respect Author’s Copyright ©

*

dimanche 23 septembre 2012

Moisson d'après l'équinoxe : les Orangers de Tahiti version 2.0

Hier début de la saison des dédicaces au salon du livre jeunesse de Lantic, organisé par l'ami illustrateur Hervé Le Goff  avec les dynamiques parents d'élèves de l'école, sous le signe des superbes éléphants réalisés par les enfants.
Les Orangers sont de retour, dans une édition revue et corrigée qui fait davantage justice à mes couleurs : heureuse de les voir renaître, d'autant que je viens d'apprendre qu'une version coréenne devrait être publiée prochainement  !
Texte de Roxane Marie Galliez -Illustrations Marie Diaz - Editions Balivernes sept2012
Un clin d'oeil à mon amie Roxane qui a inventé ce conte d'amours contrariées à la saveur sans égale - comme les fameuses oranges douces du Tamanu, d'après tous les témoignages -

Roxane-Marie Galliez et ses ouvrages

L'auteur-e des 'Orangers' a vécu plusieurs années avec sa famille à Tahiti où elle a, entre autres activités, travaillé en tant que journaliste pour RFO. Elle a ainsi voyagé dans les Iles de la Société, aux Marquises et jusqu'à Aotearoa et Rapa Nui pour aller rencontrer des acteurs de la culture polynésienne.
Découvrez ici au son de sa voix son amour pour le fenua, la terre sacrée des peuples Mao'hi et Maori :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire