¡ bienvenidos - degemer mat - مرحباً marhabân - नमस्ते namasté - pjila'si !

¡ maeva - talofa - ongi etorri orori - welcome - bienvenue !


...en la cabaña de Flanagan el tallador de sueños, un refugio para los que tienen 'hambre del alma'

...inside Flanagan the dream chiseller's cabin, a resting place for curious eyes and hungry souls

...et chez Marie Diaz, rêveuse d'un monde à l'autre, semeuse d'histoires, tisseuse d'imaginaire

*

*
Bourges 2016 : L'Invisible lauréat du défi-lecture organisé par la Ligue de l'Enseignement & la Médiathèque

*

*
Nouvelle-Calédonie 2014 : l'Invisible lauréat du prix Livre Mon Ami - ici au collège Laura Boula sur l'île de Drehu-Lifou

'Hold fast to dreams
For if dreams die
Life is a broken-winged bird
That cannot fly.
Hold fast to dreams
For when dreams go
Life is a barren field
Frozen with snow.'

Langston Hughes

[African-American poet, 1902-1967]


*
Merci de respecter le Droit d’Auteur

Please respect Author’s Copyright ©

*

mardi 10 novembre 2015

* Moissons de Rhizomes à Douarnenez *

'RHIZOMONS', RESUMONS : 
en novembre 2014, j'étais invitée en Nouvelle-Calédonie, sur la Grande Terre et l'île de Lifou, berceau du poète-slammeur Kanak Paul Wamo, pour y rencontrer les enfants. 
Tout le monde là-bas m'a dit : 'Il faut que tu rencontres Paul Wamo !' Puis on m'a dit : 'Ah mais non c'est pas possible, il vient de partir en France en résidence !' 
Heureusement il y a l'association RHIZOMES, portée par l'énergie feu de Caroline Troin, (ex-responsable du Festival de Cinéma des peuples dit minoritaires de Douarnenez) - heureusement il y a le Finistère où comme chacun sait, tout commence et tout finit !
Caroline Troin & Paul Wamo sur l'île de Sein - photo Rhizomes
Puisque c'est Rhizomes qui avait invité Paul loin de son lagon, c'est donc à la médiathèque de Douarnenez, l'hiver dernier, que j'ai eu l'honneur et le plaisir de rencontrer le grand talent d'icelui lors d'une 'coutume littéraire' concoctée pour l'occasion par Rhizomes et le directeur Marc Moutoussamy  : un échange des livres / poèmes / récits / sources d'inspiration artistiques qui ont changé nos vies, amenés par les participants pour échanger en cercle, et restitution d'extraits dans l'auditorium devant le public. Frissons !! 
 
Paul nous y a fait part de ses premières créations inspirées par son déracinement Pacifique jusqu'au sol breton. Durant ses 2 mois de résidence Penn-sardin, il découvrait les crêpes, les embruns atlantiques, la culture fest-noz, déclamait Aimé Césaire sur les Monts d'Arrée, rencontrait le rappeur en langue bretonne Krismenn et expérimentait le Kanak-ha-diskan... !

La cabane Kanak de Rhizomes au salon multilingues de Pluguffan

...Et comme la magie ne s'arrête pas là, j'ai eu le plaisir de réentendre Paul Wamo la semaine dernière pendant le Festival Solo organisé par la Compagnie El Kerfi en collaboration avec Rhizomes, où je jouais avec Aurélien Daniélo ET SI. 
 Paul y présentait son spectacle EKOOO : un souffle formidable - courez vous faire décoiffer les oreilles à la première occasion !
La bibli-cageots nomade
Nous y rencontrions aussi la poétesse Syrienne Maram Al-Masri qui a donné une magnifique lecture en arabe de ses oeuvres au milieu des manous-coutume kanak... 

Rencontre  Maram Al-Masri (à g.) & Aurélien Daniélo, festival Solo
Merci aux mains-Rhizomes qui ont monté mon expo Tisseuse d'Imaginaire & gracias Caroline : hasta pronto !
conte de L'Invisible pendant le festival Solo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire