¡ bienvenidos - degemer mat - مرحباً marhabân - नमस्ते namasté - pjila'si !

¡ maeva - talofa - ongi etorri orori - welcome - bienvenue !


...en la cabaña de Flanagan el tallador de sueños, un refugio para los que tienen 'hambre del alma'

...inside Flanagan the dream chiseller's cabin, a resting place for curious eyes and hungry souls

...et chez Marie Diaz, rêveuse d'un monde à l'autre, semeuse d'histoires, tisseuse d'imaginaire

*

*
Bourges 2016 : L'Invisible lauréat du défi-lecture organisé par la Ligue de l'Enseignement & la Médiathèque

*

*
Nouvelle-Calédonie 2014 : l'Invisible lauréat du prix Livre Mon Ami - ici au collège Laura Boula sur l'île de Drehu-Lifou

'Hold fast to dreams
For if dreams die
Life is a broken-winged bird
That cannot fly.
Hold fast to dreams
For when dreams go
Life is a barren field
Frozen with snow.'

Langston Hughes

[African-American poet, 1902-1967]


*
Merci de respecter le Droit d’Auteur

Please respect Author’s Copyright ©

*

lundi 21 juin 2010

Un écrivain voyageur : Jean-Yves Loude

J'ai envie de faire partager ici un extrait du roman jeunesse
'Tanuk le Maudit' écrit par Jean-Yves Loude, inspiré de ses séjours dans l'Himalaya parmi le peuple Kalash, illustré par François Place, qui résonne en moi depuis sa lecture :
"Ce que je vais te dire maintenant, mon fils, te surprendra sans doute, car ta religion, ta culture, tes croyances diffèrent de celles des Kalash. Garde ton coeur aussi ouvert que tes oreilles. Si ton voisin ne vit pas comme toi, c'est qu'il regarde la terre et le ciel autrement, de plus haut ou de plus bas, d'une vallée cachée ou du bord d'un océan, du fond de la forêt ou à la lisière du désert. Et c'est bien ainsi. Ce qu'il a compris du monde et de la vie ne peut que t'intéresser. Ce que tu as découvert de ton côté lui fera grand profit. Fais tout pour le rencontrer, ne cherche jamais à le transformer. Votre échange suffira à changer ta perception et la sienne. Si je voyage vers ceux que certains d'entre nous traitent d'"infidèles", c'est pour rapporter dans mes bagages d'autres vérités que les nôtres."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire