¡ bienvenidos - degemer mat - مرحباً marhabân - नमस्ते namasté - pjila'si !

¡ maeva - talofa - ongi etorri orori - welcome - bienvenue !


...en la cabaña de Flanagan el tallador de sueños, un refugio para los que tienen 'hambre del alma'

...inside Flanagan the dream chiseller's cabin, a resting place for curious eyes and hungry souls

...et chez Marie Diaz, rêveuse d'un monde à l'autre, semeuse d'histoires, tisseuse d'imaginaire

*

*
Bourges 2016 : L'Invisible lauréat du défi-lecture organisé par la Ligue de l'Enseignement & la Médiathèque

*

*
Nouvelle-Calédonie 2014 : l'Invisible lauréat du prix Livre Mon Ami - ici au collège Laura Boula sur l'île de Drehu-Lifou

'Hold fast to dreams
For if dreams die
Life is a broken-winged bird
That cannot fly.
Hold fast to dreams
For when dreams go
Life is a barren field
Frozen with snow.'

Langston Hughes

[African-American poet, 1902-1967]


*
Merci de respecter le Droit d’Auteur

Please respect Author’s Copyright ©

*

lundi 22 novembre 2010

De retour du Salon de Fougères (35)

'Que du bonheur !' nous intimait le thème de cette année,
choisi par Marc Baron et l'Office Culturel,
et illustré par l'ami Henri Meunier -
Eh bien, ce qui avait été dit fut fait : les rencontres avec enfants des classes, enseignants et public du salon furent chaleureuses et enthousiasmantes. Freya voyage à présent en compagnie de plein de lecteurs... Chouette
Un dessin de Malvina, spontanément offert au salon contre une dédicace, qui me rappelle furieusement mon style de CM2 !
J'ai eu le plaisir de retrouver Audrey-Hilde, bloggeuse invétérée et dévoreuse de littérature indienne, entre autres, rencontrée l'an dernier à Rue des Livres à Rennes - ici son récit et des conseils de lecture pour Indianophiles :
http://bloghost.hautetfort.com/archive/2010/11/21/hilde-sort-de-son-livroblog.html
photos : blog Courte Echelle et photoreportage salon par l'auteur Cécile Roumiguière, merci !

May Angeli était l'invitée d'honneur, et j'ai appris au hasard de nos bavardages qu'elle avait illustré 2 albums du Père Castor qui m'ont marquée gamine : 'Louis du Limousin' et 'Santu de Corse' - la Corse, où je baguenaudai deux étés en famille à la même époque... Louis et son orange pour unique cadeau de Noël, le 'cantou', la cheminée de ferme dans laquelle toute la famille pouvait se serrer...
Plaisir de retrouver ces détails de lecture encore vivants.

1 commentaire:

  1. Merci pour ce clin d'œil. J'étais très contente de vous revoir à l'occasion de ce salon. A bientôt sur les Blogs ou lors d'un prochain salon.

    RépondreSupprimer